Bourses et étudiants boursiers

Bourses de formation (maîtrise ou doctorat)

La Chaire de recherche sur le vieillissement offre une bourse d’études à la maîtrise ou au doctorat pour des projets de recherche dans le cadre du concours de bourses de la Faculté de médecine. Le prochain concours aura lieu au printemps 2019.
Contactez la Chaire de recherche pour plus d’information sur le concours de bourses de recherche.

Bourses de formation postdoctorale

La Chaire de recherche sur le vieillissement offre des bourses à des finissants du programme de formation spécialisée en gériatrie pour la réalisation de stages de formation postdoctorale à l’extérieur du Québec. Pour plus de détails sur la bourse postdoctorale.

Étudiants boursiers

Liziane Bouvier, M.Sc., orthophoniste, candidate au doctorat en sciences cliniques et biomédicales

Liziane Bouvier
Titre du projet :
Apraxie primaire progressive de la parole : caractérisation, diagnostic différentiel et évolution
Résumé du projet :
La parole est au cœur des activités humaines et les maladies qui la touchent entravent grandement la qualité de vie des patients. L’apraxie primaire progressive de la parole (APPP) est un syndrome neurodégénératif caractérisé par l’apparition progressive de difficultés isolées ou prédominantes de planification ou de programmation des mouvements de la parole qui évoluent souvent jusqu’au mutisme. Son diagnostic différentiel demeure complexe et sa description clinique initiale et évolutive, incomplète. Il existe également peu de données sur son traitement orthophonique.

Félix Pageau, MD, FRCPC, interniste-gériatre, candidat à la maîtrise en philosophie avec mémoire en éthique appliquée, étudiant au programme clinicien-chercheur

Titre du projet : Principes éthiques des conflits survenant lors de la discussion du niveau de soins à l’unité de soins médicaux gériatriques
Résumé du projet
:
Le niveau de soins regroupe le choix de faire certains soins dont une réanimation cardiaque, de séjourner aux soins intensifs, d’utiliser des traitements avancés pour des maladies graves ou d’effectuer des soins palliatifs. Sa détermination est aidée ou perturbée par des perspectives éthiques multiples. Nous explorons, par des entrevues semi-dirigées et des groupes de discussion, les visions des différents acteurs gravitant autour de la détermination et l’application du niveau de soins, pour aider à réduire les conflits éthiques s’y rattachant.